Posteado por: tucidides | 23 marzo 2010

Obama a promulgué la réforme de la santé

LEMONDE.FR avec AFP | 23.03.10 | 13h21  •  Mis à jour le 23.03.10 | 18h17

Barack Obama a conclu une année d’âpre bataille politique. Le président américain a promulgué, mardi 23 mars, la réforme de l’assurance-maladie, dans la prestigieuse “East Room” de la Maison Blanche après que le texte a été adopté par le Congrès, dimanche.

Le texte va garantir une couverture maladie à 32 millions d’Américains qui en sont dépourvus. La réforme, d’un coût de 940 milliards de dollars sur dix ans, est jugée trop coûteuse par les républicains, unanimes dans leur rejet d’une loi qu’ils assimilent à une prise de contrôle du système de santé par l’Etat fédéral et à un gouffre budgétaire. Les républicains entendent faire de ce sujet l’enjeu de la campagne pour les élections de mi-mandat en novembre, qui renouvelleront l’ensemble de la Chambre des représentants et un tiers du Sénat, tous deux contrôlés par les démocrates.

“LES GAUCHISTES CONTRÔLENT VOTRE SYSTÈME DE SANTÉ”

Dès jeudi, Barack Obama doit faire un premier déplacement dans l’Iowa, où il s’agira de convaincre les Américains du bien-fondé d’un arsenal législatif devenu impopulaire, mais aussi d’éviter de laisser les républicains occuper le terrain médiatique. “Il faut qu’en novembre nous rejetions l’étreinte d’un gouvernement tentaculaire”, a écrit l’ancienne candidate républicaine à la vice-présidence Sarah Palin, alors que l’animateur de radio conservateur Rush Limbaugh assurait que “les Etats-Unis ne tiennent plus qu’à un fil (…), les gauchistes contrôlent votre système de santé”.

Dans cette bataille, M. Obama aura pour lui une popularité qui, pour s’être érodée en quatorze mois de pouvoir, n’atteint pas des seuils préoccupants (47,4 % de satisfaits, selon une moyenne de sondages compilés par RealClearPolitics), soit bien plus que la plupart de ses adversaires au Congrès. Le président pourra aussi compter sur la prise de conscience par les Américains de bénéfices de la loi, comme l’extension obligatoire de la couverture médicale aux enfants déjà malades, qui pouvait jusqu’ici être refusée par les assurances.

Pour en savoir plus  :

– Une frise interactive sur le site du New York Times qui retrace la bataille pour l’assurance maladie aux Etats-Unis.

Fuente: http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/03/23/obama-s-apprete-a-promulguer-sa-reforme-de-la-sante_1323131_3222.html

Anuncios

Categorías

A %d blogueros les gusta esto: